Warning: Use of undefined constant timeline - assumed 'timeline' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /customers/e/8/1/prairie.be/httpd.www/wp-content/themes/wegraphics_bello/header.php on line 68

Archive: MJ

Stages ados du 27 au 29 décembre

 

 

 

 

Pendant la première semaine de vacances, la MJ t’emmène à la découverte de Bruges, de son marché de Noël, de ses illuminations et de ses sculptures de glace ! Participez également aux ateliers qui vous font plaisir à la ferme !

Rendez-vous à La Prairie du 27 au 29 décembre (stage à partir de 12 ans)

Attention : inscription obligatoire – places limitées !!!

 

 

Ateliers Noël 2017 MJ

Move, Fun & Carnival

Impression

Prairythme Festival 2015

prairythme-2015-wep

 

La MJ La Prairie fait la part belle à ses ateliers musicaux en proposant la huitième édition de son Prairythme festival.
Cela se passera le vendredi 24 avril 2015, dès 18h30 à La Prairie.

 

Voilà maintenant quelques années que les membres de la MJ La Prairie ont l’occasion de s’initier (ou de se perfectionner) à la guitare.
C’est dans le but de promouvoir ses ateliers et de permettre à leurs participants de goûter aux joies de la scène que les animateurs proposent l’événement.

La soirée commencera avec un groupe issu de la Prairie :

 

 

Iron Blood / Garage Rock

 

 

Qui laisseront ensuite la place à des groupes plus confirmés :

 

Little Bitch and the Alcoholics / Covers-Rock

 

Corbillard / Punk-Rock

 

Green Vaughan / Electro-Punk

PAF : 7€ (6€ pour les membres d’un mouvement de jeunesse) et 5€ en prévente.
Possibilité de se restaurer sur place !

Encore quelques places disponibles pour le camp à Dresden (Allemagne)…

10380893_775975375757440_9106686249290792175_n

 

Oyé ! Oyé ! Avis important… LAST MINUTE… Il reste quelques places pour le projet d’échange organisé par La Prairie et des fermes d’animation en Allemagne…

Cela se passera du côté de Dresden (Allemagne) du 9 au 16 août… Si vous êtes intéressé(es), n’hésitez pas à nous contacter au 056/34.20.44

Fête Jeunes 2014

Quel ambiance ce samedi dernier à La Prairie lors de la Fête Jeunes ! Plus de 20 équipes se sont affrontées pendant près de 6h d’affilés sur des vélos et autres engins complètement loufoques ! Une belle performance qui a offert un beau spectacle au public venu nombreux ! Ajouter à ça, un tournoi de kicker endiablé, un jeu de balayette infernale digne d’Interville, un concours de construction de tour à l’aide de bacs de boissons, une démonstration et une initiation aux joies de la jonglerie par l’équipe d’Aranza … il n’en fallait pas plus pour que cette fête soit une belle réussite ! Nous remercions encore tous les bénévoles pour leur fameux coup de main et bien sûr tous les participants et leur public !

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous l’année prochaine pour la 15 ème édition !

 

[fpphotos id=758566430831668]

La MJ dans les Monts des Flandres

Samedi dernier, les jeunes de la MJ sont partis à la découverte du Mont Kemmel et de ses environs. Après une petite balade en camionnette dans la belle campagne du Westhoek, nous sommes arrivés dans le petit village de Dranouter pour visiter un centre consacré à la musique populaire dans nos régions. Nous avons ainsi pu à travers plusieurs installations ludiques et interactives s’imprégner de cette culture et comprendre ce qui avait façonné les chants et les airs de nos aïeuls. Nous avons ensuite repris la route direction Kemmel pour y faire l’ascension du plus haut mont des Flandres ! Tout en flânant en chemin, nous avons pu respirer le bon air de la forêt, apprécier les chants d’oiseaux et profiter des superbes panoramas que nous offraient le mont. Celui-ci ayant été le théâtre de combats violents durant la première guerre mondiale, nous avons également pu observer des cratères et des trous d’obus qui marquent encore le sommet ainsi que plusieurs monuments à la mémoire des milliers de soldats morts dans le secteur. A Letteberg, petite sœur du Mont Kemmel, nous avons encore pu voir une série de bunkers ayant servi de poste de commandement et d’infirmerie portant encore des peintures originales datant de 14-18. Après un sympathique goûter au sommet de celui-ci avec une vue imprenable sur la campagne flamande, nous sommes rentrés tranquillement à Mouscron ravis d’avoir pu profiter comme il se doit de cette belle journée ensoleillée !

 

[fpphotos id=740244722663839]

Photos du Festival Prairythme

Voici un petit retour photo de la dernière édition du Festival Prairythme qui fut une belle réussite ! Merci à l’atelier guitare, aux différents groupes présents, à la troupe Aranza, à tous les bénévoles ainsi bien sûr qu’au public d’avoir contribué et mis le feu à cette belle soirée Rock made in Prairie ! Nous vous donnons déjà rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition !

 

[fpphotos id=729988860356092]

Prairythme Festival 2014

prairythme 2014 web

 

La MJ La Prairie fait la part belle à ses ateliers musicaux en proposant la septième édition de son Prairythme festival. Cela se passera le samedi 26 avril 2014, dès 18h30 à La Prairie.

 

Voilà maintenant quelques années que les membres de la MJ La Prairie ont l’occasion de s’initier (ou de se perfectionner) à la guitare. C’est dans le but de promouvoir ses ateliers et de permettre à leurs participants de goûter aux joies de la scène que les animateurs proposent l’événement.

Les guitaristes laisseront ensuite la place à :

 

3Weeks / Grunge

 

Socrade / Grunge

 

Whylanders / Rock

 

Adolina / Rock

PAF : 7€ (6€ pour les membres d’un mouvement de jeunesse) et 5€ en prévente.
Possibilité de se restaurer sur place !

Plugstreet Experience 14-18, visite du Centre d’Interprétation

DSC_0060

Le départ de Mouscron était prévu à 13h30, nous sommes partis un quart d’heure plus tard. 9 jeunes de 10 à 17ans, l’animateur organisateur Florian, un Papa d’adoption Vincent et une Mamie de 61ans (merci Corinne).  6 partirent en camionnette avec Florian, Mamie prit 3 jeunes filles dans sa voiture.  Dès notre arrivée, Florian nous a conduits au mémorial.  Certains avaient déjà bien étudié la stratégie et les enjeux de la 1ère guerre mondiale.

Photos à l’appui, notre guide maison donnait des explications complémentaires et sortait de sa besace des objets insolites retrouvés dans le sol.  Une baïonnette, des bouts d’obus, une pince à barbelés, un briquet passèrent de mains en mains.

En face, des tombes identiques étaient alignées.  Nous avons retrouvé la stèle du plus jeune soldat (16ans).  Ces sépultures nous indiquent le nom, l’âge, la section représentée par le blason, le grade et une maxime laissée par la famille.

Comme le temps passe vite !  Déjà 15h15 : il est temps de rentrer dans le musée.  Une pyramide de verre, inaugurée en début de mois recèlent de nombreuses informations avec des moyens ultramodernes.  Nous visionnons d’abord un film qui résume parfaitement les événements entre 1914-1918.  Les jeunes s’approprient ensuite les écrans tactiles.  En plus des images en mouvement, de nombreuses photos illustrent la vie des habitants pendant cette terrible période.  Certains jeunes nous interpellent pour obtenir des renseignements ou des explications.  Vers 16h, nous décidons d’aller dans le bois pour nous mettre dans la peau des soldats.  De la terre argileuse colle à nos bottes.  Le terrain est détrempé.  Arrivés en haut, nous avons une vue panoramique du site. Devant nous, Messines qui a subi 3 assauts ; à l’Est, le mont Kemmel ; à l’Ouest, Warneton.  Nous circulons dans la boue à la recherche de morceaux de silex.  Des chutes, le froid nous mettent dans l’ambiance.  Nous arrivons devant les ruines d’un château qui a servi de poste d’observation anglais pendant la guerre.  Il est 17h : le temps de rejoindre la route et nous embarquons dans les véhicules, les chaussures nettoyées grossièrement de la terre argileuse.  Jeunes et vieux sont ravis de cette expédition commémorative.  A quand la prochaine ?

 

Ce qui m’a interpellé :

  • les nombreux tanks terrestres mis à disposition et l’armée de l’air déjà bien développée : j’avais dans la tête une guerre de tranchées avec des armes à feu, des obus
  • le gaz déjà utilisé à cette époque
  • les nombreuses mutilations des bras et des jambes des rescapés et la nécessité de leur procurer des prothèses pour qu’ils puissent être utiles (bras avec crochet pour taper à la machine)
  • le rôle des médias : surtout les nombreuses photos prises et vendues à la population
  • les rapports avec les allemands : les enfants étaient bien traités par l’occupant qui leur permettait même de s’amuser avec leur casque
  • les allemands étaient enterrés dignement : dans les cimetières, un peu à l’écart, des tombes droites gravées au nom des personnes décédées
  • le travail des femmes réquisitionnées dans les usines pour la fabrication des chars
  • les jeunes qui s’impliquent dans la conservation des sites et donnent de leur temps pour nettoyer les tombes et refaire les gravures
  • le nombre de cimetières existants dans la région de Ploegsteert
  • l’organisation sur place : les anglais avaient donné au site des noms de chez eux pour se repérer dans les bois, ainsi le nom du musée « Plugstreet- expérience 14-18 »
  • le nombre de fois que les gens ont été obligés d’arranger leur toiture et leur fenêtres soufflées par les impacts des obus

 

Christine

 

[fpphotos id=655189591169353]

Sur les traces de la Grande Guerre

14-18

 

Samedi 19 octobre dernier, les jeunes de la MJ sont partis toute la journée sur les traces de la Grande Guerre en suivant l’ancien front du saillant d’Ypres. A la veille du centenaire du déclenchement de ce conflit, il est important aux nouvelles générations d’apprendre et de partager la mémoire de cette catastrophe qui fit des dizaines de millions de victimes et marqua profondément notre région. Car c’est en apprenant les erreurs de nos aïeux et en prenant conscience des souffrances, de la violence et de la barbarie que peuvent engendrer un conflit qu’on devient un citoyen éclairé et qu’on peut également mieux appréhender les conflits actuels.

 

Nous nous sommes donc rendus à Ploegsteert pour découvrir son imposant mémorial à la mémoire de 11 mille soldats morts ou disparus dont le corps n’a pu être identifié. Nous avons exploré le cimetière attenant et nous nous sommes rendus compte que des soldats du monde entier étaient venus combattre dans la région (anglais, écossais, canadiens, australiens, …). Nous avons été aussi surpris par le jeune âge de certains soldats (16-17 ans) qui ont perdu la vie au combat.

 

Nous sommes ensuite partis vers Messines où eurent lieu d’intenses combats et des batailles décisives entre 1917 et 1918. Nous y avons vu une surprenante tour irlandaise construite pour symboliser l’unité et la solidarité qu’il y avait dans les tranchées entre les soldats d’Irlande du Nord et du Sud.

 

Vers Kemmel, nous nous sommes arrêtés devant un immense cratère au sommet d’une colline qui est le résultat de l’explosion d’une mine souterraine de plusieurs dizaines de tonnes d’explosifs placées par les anglais sous les lignes allemandes.

 

Nous avons ensuite repris la route direction Wijschaete où nous avons exploré d’authentiques tranchées et blockhaus allemands !

 

Nous nous sommes après dirigés vers Ypres. En chemin, nous avons encore croisé de nombreux cimetières militaires et bunkers témoignant de la violence des combats. Après un petit pique-nique et une agréable petite balade digestive en haut des remparts encerclant la ville, nous avons été voir la célèbre porte de Menin dont plus de 55 000 noms de soldats morts ou disparus dans la région sans avoir pu être identifiés ornent les murs. Cela donne le tournis tant il y a de noms.

 

Nous avons rejoint le centre ville où nous avons pu admirer la superbe place d’Ypres avec ses belles façades flamandes et ces halles gothiques impressionnantes !
Au coeur de celles-ci se trouvent le musée « In Flanders Fields » qui retrace de façon très moderne le conflit dans la région. Nous en avons fait la visite qui était vraiment intéressante et très enrichissante ! Et nous avons terminé la journée en grimpant tout en haut du beffroi pour découvrir un extraordinaire panorama à 360° sur tout le Westhoek !

 

Les jeunes étaient bien fatigués de cette journée mais ravi de ce voyage à travers le temps !

 

D’ailleurs pour ceux qui ont manqué la visite, nous remettons ça bientôt en partant visiter le tout nouveau centre d’interprétation de la Guerre 14-18 flambant neuf de Ploegsteert ainsi que ses bois le samedi 23 novembre prochain !

 

[fpphotos id=638387172849595]

Back to Top